Initiation Ă  l’entretien motivationnel (Y. BARDE-CABUSSON)

L’entretien motivationnel (EM) est un style de conversation collaborative visant Ă  renforcer la motivation d’un individu et son engagement au changement [1]. Il s’agit d’une forme de communication qui s’appuie sur un savoir-ĂȘtre renforçant l’alliance thĂ©rapeutique et sur un savoir-faire ayant pour objectif d’augmenter l’intensitĂ© et la frĂ©quence du discours du patient en faveur du changement.

Cette approche comportementale a montré son efficacité dans un grand nombre de prise en soin (addiction, vaccination, observance thérapeutique, etc.) [2,3,4]. Son apprentissage impose à la fois de solides connaissances théoriques associées à une pratique réguliÚre utilisant des supervisions.

Cette formation d’initiation n’est pas uniquement destinĂ©e aux dĂ©butants. Elle s’adresse Ă©galement aux professionnels de santĂ© ayant dĂ©jĂ  une expĂ©rience en EM et souhaitant s’immerger dans une pratique intensive (rĂ©vision-approfondissement) sur un format de formation court.

NOUVELLE FORMATION

Adopter une posture professionnelle dans le cadre des violences dans les couples (A.PIPET)

Nous sommes TOUS concernés par les violences et notamment les violences dans les couples.

Malheureusement, le plus souvent par manque de formation, nous ne voyons pas intégralement cette problématique.

Or, quel que soit le professionnel de santé ou la personne que nous sommes, la problématique des violences est bien ancrée dans notre quotidien.

Ensuite, lorsque, par chance, nous arrivons Ă  identifier cette problĂ©matique chez un ou une de nos patient(e)s, chez un ou une de nos proches, chez un ou une de nos collĂšgues
 par manque de formation, nous risquons de l’effrayer et donc de la perdre de vue en voulant la prendre en charge ou de nous Ă©puiser (voire de nous agacer) Ă  essayer de respecter ses volontĂ©s.

Conseils aux stagiaires : venir avec des questions et des cas concrets + lectures et visionnage des films conseillés (les références seront fournies avant la formation).

Faire face aux tensions, conflits, réclamations du contexte actuel : prévenir et désamorcer les situations à risque (D. EJNES)

PRÉSENTATION ET PROGRAMME DE LA FORMATION

A travers des apports théoriques et des ateliers de mise en situation, jeux de rÎles, apprenez à gérer une personne accompagnée/un patient et ses proches dans des situations difficiles.

  • Typologies de situations conflictuelles, typologies de personnalitĂ©s conflictuelles
    • DĂ©finition d’un conflit
    • Les diffĂ©rents niveaux de conflits
    • Les diffĂ©rents types de conflits
    • Les conflits dans le mĂ©dico-social
  • PrĂ©venir et dĂ©samorcer le conflit
    • DĂ©tecter les signaux d’alerte
    • La phase d’escalade
    • Crever l’abcĂšs
    • Le ressentiment et la fausse acceptation
  • Approche psychosociologique
  • Les techniques avancĂ©es
    • DĂ©samorçage
    • Reformulation verbale orientĂ©e
    • Communication non violente
    • MĂ©diation et confrontation positive

Annonce d’une mauvaise nouvelle (D. EJNES)

PRÉSENTATION ET PROGRAMME DE LA FORMATION

A travers des apports théoriques et des ateliers de mise en situation, jeux de rôles, apprenez à annoncer un handicap ou d’une mauvaise nouvelle.

– Introduction : historique, le protocole de Buckmann 1998

  • Information et modalité de transmission
  • Diagnostic du niveau d’acceptabilité
  • Annonce graduelle
  • Accompagner la réaction émotionnelle 
  • Mise en place d’une stratégie
  • Préparer l’avenir

– Les bases de l’annonce :

  • Diagnostic
  • Particularités de l’enfant
  • Les fondamentaux
  • Les associations – les compromis cliniques et l’alliance thérapeutique

– Communication :

  • Qui annonce ?
  • La CIF et le processus de production du handicap
  • Ecoute active et posture non verbale

– ATELIER 1 autodiagnostic des freins et capacités – études de situations

  • Recommandations
  • L’accompagnement

– ATELIER 2 : études de situations et jeux de rôles

Refus de soins (M. STUTZ)

PRÉSENTATION DE LA FORMATION

Le refus de soins place les professionnels dans une situation délicate. Cette formation basée sur deux jours permettra à travers des séquences théoriques et des mises en situation pratiques, de reprendre les concepts globaux de la notion de refus de soin mais aussi les cas exceptionnels et particuliers qui peuvent arriver dans notre pratique. La place de la communication et du non-jugement étant trÚs importante dans la relation avec le patient, les participants apprendront comment mieux communiquer mais aussi comment réagir face à un refus de soin.

PROGRAMME DE FORMATION

Le refus de soin :

  • DĂ©finition
  • Ce que dit la loi pour la personne et pour le professionnel
  • Le devoir d’information et informer le patient des consĂ©quences de ce refus
  • La traçabilitĂ© dans le dossier, attestation du refus de soin
  • Quelles peuvent ĂȘtre les raisons du refus de soin ?

Le consentement :

  • Le consentement oral et le consentement Ă©crit pour certains actes mĂ©dicaux (IVG, don et utilisation de gamĂštes, stĂ©rilisation Ă  visĂ©e contraceptive 
)
  • Les Limites Ă  l’exigence de consentement : Urgence – obligation de soins- dĂ©mence sĂ©vĂšre – patient alcoolisĂ© – TS – patient hors d’état d’exprimer sa volontĂ© – consentement de la personne mineure – consentement des majeurs protĂ©gĂ©s
  • Comment mieux communiquer pour amener le patient au consentement ?

Différentes techniques de communication

L’importance de l’histoire de vie du patient

 

Lors de la derniĂšre session, le taux de satisfaction du groupe s’élevait Ă  : 8.8/10

 

Soins palliatifs et accompagnement du patient en fin de vie (N. DANNENBERGER)

Nous proposons une action de formation sur 3 axes :

  • La pratique des soins et notamment des soins palliatifs dans l’application des formalitĂ©s administratives et de la rĂ©glementation sur la fin de vie. La prise en charge des soins de confort.
  • Les spĂ©cificitĂ©s de la prise en charge des personnes en fin de vie. L’accompagnement de leurs proches et famille. La prise en compte des rites religieux, des croyances et du contexte culturel du patient.
  • Evaluation et prise de recul sur la pratique professionnelle auprĂšs des personnes en fin de vie : les motivations et limites du soignant ainsi que les ressources Ă  sa disposition, afin de mieux prendre en charge le patient et sa famille.

Ce contenu donnĂ© Ă  titre indicatif, sera adaptĂ© en fonction de l’analyse prĂ©alable des besoins des services et des participants.

Annonce du handicap et accompagnement (H. EHRET)

La question du handicap, en particulier l’annonce de celui-ci peut laisser le professionnel de santĂ© face Ă  de multiples interrogations. Comment le patient jadis autonome va-t-il vivre cette annonce ? Comment lui parler de cela ? L’annonce d’un handicap n’est parfois pas sans rĂ©actualiser certains sentiments de culpabilitĂ© pour celui qui la formule…

De mĂȘme, le handicap de l’autre peut laisser le soignant face Ă  un sentiment d’effroi et d’angoisse. Ainsi, il semble fondamental que le professionnel de santĂ© puisse mettre du sens sur ce qui mobilise le patient, dans son rapport au corps et Ă  la perte d’autonomie notamment.

Ainsi, cette formation a pour objectif de dĂ©velopper la question du vĂ©cu du patient en situation de handicap. En particulier, ce sera l’occasion de prendre en compte des Ă©lĂ©ments thĂ©oriques au sujet du dĂ©veloppement de la vie psychique et les moments de « rĂ©gression », qui dĂ©coulent de la situation traumatique et des pertes qui incombent le patient. La vie psychique reste dans une perpĂ©tuelle mouvance. En effet, celle-ci peut, lors d’Ă©vĂ©nements douloureux s’en trouver remobilisĂ©e, ouvrant ainsi vers de nouvelles possibilitĂ©s. A ce moment-lĂ , des contextes d’Ă©tayage extĂ©rieur (soignants, famille…) suffisamment ancrĂ©s et respectueux des « dĂ©fenses » de chacun, peuvent ĂȘtre d’un grand soutien, voire une amorce vers un changement davantage « acceptĂ© » et une suite dĂ©sormais envisageable.

Faire face aux situations d’agressivitĂ© et de violence des personnes accompagnĂ©es (M. BARRY)

Cette formation, trĂšs pratique, conduite par des experts en stratĂ©gies de gestion des conflits et des situations de violence, a pour objectif de conduire les professionnels du secteur social et mĂ©dico-social ainsi que les professionnels de santĂ© Ă  ĂȘtre en capacité de se positionner face aux situations de violence et d’agressivitĂ© rencontrĂ©es dans le cadre de leur exercice professionnel. 

-Les mĂ©canismes de l’agressivité : Les diffĂ©rentes formes d’agressivitĂ© en milieu professionnel /  les formes d’agressivitĂ© selon les interlocuteurs / les facteurs dĂ©clencheurs de l’agressivitĂ©.

– DĂ©samorcer les situations d’agressivitĂ© sans violence manifeste :

– Analyser et comprendre les facteurs en jeu/ identifier la tonalitĂ© Ă©motionnelle prĂ©sente dans ces situations/ saisir au travers d’exemples de situations les moments clĂ©s des interactions difficiles/ repĂ©rer les attitudes ressources Ă  mettre en Ɠuvre y compris sur des situations tirĂ©es du terrain.

– Faire face aux situations de violence  : Evaluer la dangerositĂ© d’une situation/ connaĂźtre ses propres marges d’action et se rĂ©fĂ©rer au cadre rĂ©glementaire.

– Comprendre les reprĂ©sentations en jeu dans les situations conflictuelles et agressives(outil d’analyse transactionnelle) Analyse de sa place et de son positionnement dans les relations professionnelle/ analyse des effets positifs et nĂ©gatifs de sa propre position sur l’interlocuteur / identification des attitudes constructives susceptibles de dĂ©nouer les tensions, se mettre Ă  la place de l’autre pour mieux comprendre son besoin et les raisons de sa rĂ©action : faire preuve d’empathie/ entrainement Ă  la mise en Ɠuvre de rĂ©ponses appropriĂ©es.

– Entrainement Ă  la mise en Ɠuvre de comportements et d’attitudes adaptĂ©es :Observer et s’observer soi-mĂȘme interagir en situation de conflit ou de tension/ analyser les attitudes non-verbales/ s’entraĂźner Ă  mettre en Ɠuvre des comportements et des attitudes assertives : ni agressives, ni fuyantes, ni dĂ©fensives.

– Les risques d’usures professionnelles : Comment se prĂ©server, les Ă©cueils Ă  Ă©viter.

Ce contenu donnĂ© Ă  titre indicatif, sera adaptĂ© en fonction de l’analyse prĂ©alable des besoins des services et des participants.

 

A l’issue de la derniĂšre session, la satisfaction globale s’Ă©levait Ă  : 9,2/10

Techniques avancées de communication thérapeutique (TACT) (Y. BARDE CABUSSON)

Pour atteindre ces objectifs, cette formation s’appuie et dĂ©veloppe sur :

  • Des mises au point sur l’importance de l’interaction patient-soignant, la relation d’aide, la pratique de l’écoute active ou encore les principes sous-jacents au modĂšle biopsychosocial et la maniĂšre de les utiliser dans l’entrevue.
  • Un enseignement synthĂ©tique de stratĂ©gies de communication employĂ©es dans diffĂ©rents courants thĂ©rapeutiques (ThĂ©rapies Cognitivo-Comportementales, thĂ©rapies brĂšves, entretien motivationnel, hypnose conversationnelle, ThĂ©rapie d’Acceptation et d’Engagement, etc.)
  • Des moyens pĂ©dagogiques variĂ©s et d’importants temps de mise en pratique assurant aux participants un apprentissage expĂ©rientiel par supervision.

 

Lors de la derniĂšre session, le taux de satisfaction Ă©tait de : 9,1/10

Ecrivez nous

Vous préférez appeler ? 03 89 54 94 34