Toutes nos formations sont maintenues conformément à l'article 35 du Décret n°2020-1310 du 29 octobre 2020 dans le strict respect des mesures sanitaires.

Prévenir les risques psycho-sociaux et le stress post-traumatique – accompagner le deuil suite à la COVID-19 (V. REBERT)

Nous traversons une période de crise sanitaire sans précédent par son ampleur mais aussi par le fait qu’elle se prolonge et nous ne savons pas pour combien de temps. Ceci est un facteur propice aux risques psychosociaux. En première ligne, les équipes soignantes pluridisciplinaires. Ces héros du 20 heures qu’on a applaudi ne peuvent pas craquer et c’est donc à nous d’aller vers eux et de prendre soin d’eux.

Le professeur en psychopathologie Xavier Noël affirme que le risque est immense si rien n’est fait, car un professionnel sur deux est susceptible de développer des symptômes de stress post-traumatique.

Hospimedia révèle, selon une étude chinoise du 23 mars 2020 que 71 % des soignants affichent des symptômes de détresse post-traumatique, que 50% souffrent de dépression, 44% d’anxiété et 34% d’insomnie.

Qu’en est-il en France ? L’Association de Soins aux Professionnels en Santé, l’SPS nous alerte sur le fait qu’ils ont recensés en 10 jours (durant le confinement) plus d’appel qu’en un an sur leur plate-forme, 25% la nuit avec comme problématiques récurrentes la culpabilité de ne pas en faire assez, de ne pas être en première ligne, la peur de mal faire, de contaminer ses proches, etc. …

Conscient de la gravité de la situation et du caractère urgent, ALISTER propose non seulement une formation-action mais aussi de soutien à l’ensemble des équipes soignantes. Il est de notre devoir de porter une attention particulière aux professionnels de santé. Cette formation répond aux besoins de l’ensemble des personnels soignants œuvrant dans les services hospitaliers mais aussi à domicile, dans le contexte de la gestion de la pandémie covid-19.

Elle vise non seulement à prévenir, dépister et traiter les risques psychosociaux, mais aussi à aborder les particularités du deuil durant cette pandémie et durant le confinement.

Cette formation aménagera un espace neutre où les soignants pourront déposer et prendre du recul sur leurs vécus et avoir des pistes et des recommandations utiles pour la suite.

 

Ce contenu donné à titre indicatif, sera adapté en fonction de l’analyse préalable des besoins des services et des participants.

Techniques de manutention des malades et personnes ayant un handicap physique (C. BIENZ)

Quelques rappels reposant le problème du mal du dos aujourd’hui et les stratégies pour
prévenir celui-ci et plus globalement les troubles musculo-squelettiques.
Mal au dos :
– Quels supports anatomiques et quelles explications pour les diverses possibilités thérapeutiques existant.
– Incidence des facteurs personnels et de la dimension psychosociale.
Prévenir son dos dans les principales situations d’assistance à la dépendance
physique :
– Au lit de la personne,
– Lors des transferts,
– Lors des redressements,
– Assistance à la marche,
– Cas spécifiques (selon situations rapportées par les participants).
Protection du dos et vie quotidienne :
– Des principes fondamentaux d’ergonomie dans le soulèvement de charges et le transport à la pratique,
– Dos et hygiène de vie : sensibilisation.
Connaissance et utilisation des aides techniques.