L’approche de la stimulation basale, les fondamentaux – Basale Stimulation nach Prof.Dr. FRÖHLICH® (Blandine BRUYET)

L’approche de la stimulation basale s’adresse à toute personne en situation de handicaps sévères ou lors de phases de vie difficiles : enfants et adultes en situation de polyhandicap, handicaps rares, handicaps sévères, grands prématurés, personnes cérébrolésées, personnes en fin de vie, personnes âgées atteintes de la maladie d’Alzheimer ou de démences apparentées.

En allant rejoindre la personne dans des expériences profondément ancrées dès le début ou au cours de son développement, cette approche lui permet de se découvrir elle-même, de découvrir le monde environnant et de découvrir l’autre. Elle tente de répondre à ses besoins dans la globalité (besoins physiologiques, psychologiques et sociaux) dans les situations de la vie quotidienne ou de période de vie extrême. La répétition et les expériences vécues par le corps procurent des repères dans le temps et dans l’espace qui font de cette vie quotidienne un temps propice d’apprentissage et de rencontre.

La stimulation basale est à la croisée du domaine des soins, de l’action pédagogique et de l’action thérapeutique. L’attitude, la compétence et la technique sont des aspects essentiels de cette approche pour tout professionnel qui accompagne ces personnes. Accompagner la personne au sens « basal » du terme, c’est donner du sens à ce qu’elle vit, dans sa globalité, en valorisant et en respectant ses compétences sensorielles, motrices, cognitives et émotionnelles, si minimes soient-elles.

Snoezelen : un espace de sensorialité et de rencontre (Audrey LITZLER)

Accompagner un public fragile (handicap, vieillissement, vulnérabilité) nécessite une adaptation constante du professionnel.  Afin d’assurer une qualité d’accompagnement, il est essentiel de développer des outils spécifiques. Snoezelen, de par sa dimension à la fois globale et individualisée, offre un réel espace de bien-être, de détente et de stimulation tout en respectant le rythme de la personne accompagnée. C’est aussi un moment privilégié de rencontre à travers les 5 sens, la sensorialité et les émotions.  Snoezelen, c’est l’histoire d’une rencontre entre deux personnes, où la qualité de la présence à soi et à l’autre favorise la relation d’aide et donne ou redonne du sens aux pratiques quotidiennes.

 

PROGRAMME DE FORMATION

  • Histoire, Concept, Evolution
  • Découverte de la salle Snoezelen ‘type’
  • Utilisation maitrisée du matériel
  • Exploration de sa sensorialié
  • La juste distance relationnelle
  • La tonicité et le langage du corps
  • Prise de conscience des émotions
  • La sensorialité dans le développement de la personne
  • Fiche d’observations

L’éducation thérapeutique du patient (ETP) par les approches narratives (récit de vie, entretien d’explicitation) (G. Beck-Wirth, C. Aloisio Alves, J-M Maillot et A. Cazemajou)

Le cadre référentiel de compétences pour dispenser l’ETP élaboré par l’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (INPES, 2013), explicite les compétences à développer par les professionnels de santé et leurs partenaires engagés dans cette démarche de soin. Les compétences techniques et organisationnelles attendues sont destinées à la réalisation des différentes étapes du programme (diagnostic éducatif, plan d’action, activités d’accompagnement éducatif et d’évaluation).  Les compétences relationnelles reposent, elles, sur l’exercice d’une écoute active et bienveillante, la pratique de l’empathie, le savoir échanger et s’informer, et la construction d’une relation de confiance : elles sont donc le socle qui doit soutenir les programmes d’ETP, socle sans lequel la dynamique d’accompagnement ne peut pas se construire. Les étapes techniques et la gestion de l’ETP sont guidées par des valeurs et des attitudes qui favorisent la construction d’un accompagnement.  De plus, ce cadre référentiel peut être enrichi par les études de Paul (2009), pour qui l’accompagnement est une contribution, à travers une pratique dialogique et réflexive, à inscrire autrui dans une réalité qui soit existentiellement et socialement viable pour lui et désirable par lui, avec une visée émancipatrice. Si les personnes vivant avec un handicap ne sont pas toutes des patients porteurs d’une maladie chronique, il n’en reste pas moins qu’un accompagnement éducatif peut être pertinent, et peut s’inspirer des étapes de l’ETP.

Partant de ce cadre de référence, nous comprenons qu’apprendre à accompagner quelqu’un dans son parcours de soin demande de développer une attitude de valorisation de la personne accompagnée, de son histoire de vie et de ses apprentissages acquis et à venir. L’accompagnement dans le soin et à l’éducation thérapeutique du patient sont des véritables moments de rencontre, façonnés par les expériences vécues et les apprentissages faits par des patients, des aidants et des professionnels. Les attentes, les représentations sociales, les savoirs acquis et les cadres de référence de chacun sont des éléments centraux à prendre en compte et à comprendre pour développer une posture et une démarche d’accompagnement. Tout cela renforce la place et l’importance de l’acquisition des compétences relationnelles dans le domaine de la santé.

Ainsi, la formation que nous proposons est destinée aux soignants, aux patients et aux aidants intéressés par le développement de l’accompagnement dans le soin et par l’ETP. Il s’agit d’une formation orientée par une approche interdisciplinaire et multiprofessionnelle qui comprend que le soin et l’accompagnement éducatif se construisent à partir de la rencontre entre différents acteurs porteurs de connaissances et d’apprentissages sur la vie avec le handicap et/ou la maladie. Ce choix à la fois éthique et méthodologique s’inspire d’expériences précédentes et de leurs effets sur la co-construction du savoir-être et du savoir-faire en ETP (Alves, Janner-Raimondi et Beck-Wirth, 2021). Cette formation permet donc de réfléchir à l’accompagnement éducatif dans le soin et à l’ETP, d’acquérir des compétences communicationnelles et relationnelles favorisant l’adoption d’une attitude éducative émancipatoire, située entre les sciences de l’éducation, les sciences sociales et humaines et la santé.

Prévention des troubles du décubitus et escarres (Chantal BIENZ)

L’alitement prolongé peut entraîner de nombreux effets secondaires chez nos patients, notamment ce qu’on appelle des troubles du décubitus et les troubles cutanés. Il existe de nombreuses manières d’éviter leur apparition, par prévention primaire ou secondaire. Quels sont les traitements et les réflexes  à mettre en place pour éviter leur aggravation ?

Nutrition chez la personne âgée ou en situation de handicap (V. BECK-YVARS)

Chez les personnes en situation de handicap ou les personnes âgées, l’équilibre alimentaire joue un rôle important notamment pour éviter les risques de dénutrition. Des connaissances théoriques seront complétées de recettes, menus et cas cliniques.

PROGRAMME DE FORMATION

Les besoins nutritionnels généraux

  • Les besoins énergétiques
  • Les macronutriments
  • Hydratation
  • Les minéraux et vitamines
  • L’équilibre alimentaire de base

Prévenir et soigner la dénutrition

  • Définition et prise en charge nutritionnelle
  • Les enrichissements
  • CNO
  • Idées recettes enrichies

Les besoins spécifiques nutritionnels pour les personnes âgées, présentant du diabète, hypertension artérielle, dyslipidémie, troubles digestifs, …

Maintenir la communication avec la personne atteinte de démence (P-O FRANCOIS)

Les atteintes langagières sont parfois précoces dans les pathologies neurodégénératives de type Alzheimer ou maladies apparentées.

Conjuguées aux atteintes cognitives associées, ces troubles viennent lourdement handicaper les possibilités communicationnelles des personnes atteintes de ces pathologies, les rendant en apparence de plus en plus passives dans l’interaction.

Comment adapter et maintenir une communication fonctionnelle dans le cadre de tableaux démentiels :

  • (Re)découvrir langage et communication
  • Appréhender les différents troubles cognitifs et langagiers dans les tableaux de démence
  • Savoir s’adapter aux troubles de la communication pour diminuer les troubles du comportement

Communiquer malgré les troubles aphasiques (P-O FRANCOIS)

PRÉSENTATION DE LA FORMATION

Parler, lire, écrire, comprendre :  tous ces aspects du langage peuvent être impactés quand une aphasie survient dans les suites d’une cérébrolésion acquise (Accident vasculaire cérébral, Traumatisme crânien, Tumeur cérébrale, …).

Et lorsque le langage vient à manquer, ce sont tout autant la personne aphasique que son interlocuteur qui se retrouvent handicapés dans leur communication.

PROGRAMME DE FORMATION

Nous verrons dans cette formation comment maintenir une communication de qualité avec la personne aphasique :

  • Langage et communication
  • Les différents troubles aphasiques
  • S’adapter aux troubles aphasiques
  • Les moyens de compensation : comment maintenir une communication de qualité

Module 3 : Construction, évaluation et évolution d’un programme d’éducation thérapeutique (ETP) (G. BOURIC)

Vous accueillez bon nombre de patients porteurs de maladies chroniques, vous vous sentez parfois démunis face à des patients peu observant, les résultats de vos interventions vous semblent parfois décevantes à moyen et long terme …  Beaucoup d’articles et de recommandations font référence à la démarche éducative et vous vous posez la question sur ce que recouvre cette notion.

Ce troisième module vous permettra à travers des rappels théoriques mais également des cas cliniques et pratiques, de construire, évaluer et faire évoluer un programme d’éducation thérapeutique.

Module 3

Travail sur le vécu entre les deux sessions et la lecture que font les stagiaires – état de leurs expériences au vu des grilles de lectures proposées préalablement

L’évaluation d’une action

– Pose de la problématique

– État des lieux

– Les critères et les indicateurs

– Adéquation des moyens choisis

– Le réajustement

Proposition de projets d’éducation thérapeutique suivant le mode d’exercice : institutionnel – libéral

– Analyse de l’état du projet suivant le niveau visé

– Action éducative – programme d’éducation thérapeutique

– Points positifs et les points à améliorer

Projet et contexte d’offre (en référence aux recommandations parcours du patient) – programme d’éducation thérapeutique et articulation ville/institution

Étude en comparaison avec les référentiels officiels (HAS ARS-INPES…)

Module 2 : Pédagogie et outils de la pratique d’éducation thérapeutique (ETP) (G. BOURIC)

PRÉSENTATION ET PROGRAMME DE FORMATION

Vous accueillez bon nombre de patients porteurs de maladies chroniques, vous vous sentez parfois démunis face à des patients peu observant, les résultats de vos interventions vous semblent parfois décevantes à moyen et long terme …  Beaucoup d’articles et de recommandations font référence à la démarche éducative et vous vous posez la question sur ce que recouvre cette notion.

Ce second module vous permettra à travers des rappels théoriques mais également des cas cliniques et pratiques, de découvrir l’ensemble de la pédagogie et des outils de la pratique de l’éducation thérapeutique.

Module 2: Pédagogie et outils de la pratique en Éducation Thérapeutique

Travail sur le vécu entre les deux sessions et la lecture qu’ils font état de leurs expériences au vu des grilles de lectures proposées lors du premier module

Les étapes de l’éducation thérapeutique

1- le diagnostic éducatif

– définition  et intérêt du diagnostic éducatif partagé

– Identification des facteurs favorisants et défavorisants

– les bases de la recherche de la motivation

– méthodologie pratique de la conduite d’un diagnostic éducatif

2- la négociation des objectifs :

–  Les caractéristiques des objectifs (références : recommandations HAS)

–  La hiérarchisation des objectifs

–  La négociation proprement dite

3- l’intervention :

–  Le type : individuelle ou/et collective (avantages et inconvénients de chaque méthode)

–  La planification

–  Les apprentissages proposés en tenant compte des différentes pédagogies

–  Les instruments

– Outils méthodologiques possibles

4- l’approche motivationnelle

– comprendre – explorer l’ambivalence et éviter de renforcer la résistance

– les styles de communication et leurs buts

– être à l’écoute du discours changement

Approfondissement de la notion de compétence et d’apprentissage

Élaboration des thématiques à creuser durant les

intersessions et bilan résistance

La vie intime et la santé sexuelle d’une personne en situation de handicap : connaître pour savoir accompagner (A. SCHIFANO)

PRÉSENTATION DE LA FORMATION

La situation de handicap interroge la vie affective et sexuelle des personnes accueillies à l’hôpital, en structure médico-sociale ou accompagnées à domicile. Autant ce questionnement semble évident pour les patients, autant les professionnels peuvent paraître dépourvus pour aborder en toute simplicité et clarté cet aspect essentiel du projet de vie.

PROGRAMME DE FORMATION

  • Sexualité et handicap : quelles représentations personnelles ?
  • Le concept de santé sexuelle selon l’OMS et le droit à la sexualité.
  • Bases physiopathologiques des troubles génito-sexuels dans les suites d’un handicap.
  • Sexualité et handicap et projet de vie
  • Sexualité et déficiences neurologiques : de l’absence de demande aux questions pressantes.
  • Comment aborder la dimension sexuelle et affective et quelles informations donner ?
  • Comment appréhender avec précision et justesse les multiples facettes de la vie sexuelle et affective sans entrer pour autant dans une logique de consultation spécialisée de sexologie ? Les différents niveaux d’intervention dans une prise en charge sexologique.
  • Où situer ses limites en tant que professionnel ? Le cadre juridique et réglementaire.

 

Ecrivez nous

Une question ? Une demande particulière ? Un devis ? Ecrivez nous, nous vous répondons dans les 24h!

Vous préférez appeler ? 03 89 54 94 34