Nos formations ont repris dans le respect des règles sanitaires, n'hésitez pas à nous contacter.

Fondements d’une pratique interdisciplinaire du Soin en Rééducation

La pratique des soins dans le secteur de la réadaptation pose avec une acuité particulière la question de la rencontre et de l’accompagnement d’une personne et de ses proches dont la trajectoire de vie est marquée par une caractéristique que l’on nomme aujourd’hui une infirmité, une déficience, une difficulté, etc., chacune d’elles pouvant être momentanées, durables ou évolutives

L’intervention professionnelle dans ces situations humaines nécessairement singulières, comme chacune, mais marquées, de surcroît,  par de telles caractéristiques, requiert une véritable « intelligence du singulier », intelligence non-réductible ni à la mesure d’un quotient ni à la hauteur d’une qualification. C’est parce que chacune des situations est intrinsèquement complexe et qu’aucune d’elles n’est réductible à un dysfonctionnement physiologique ou une « anormalité » qu’elle nécessite une équipe pluriprofessionnelle dont chacun des membres se réfère à des techniques, des savoirs, des disciplines, plus ou moins spécialisés. Le déploiement d’une « intelligence du singulier » a pour fondement de ne pas confondre la finalitéet les moyens. La finalité est commune alors que les moyens sont spécifiques et parfois très spécialisés mais complémentaires entre eux.

Pour atténuer le risque de banalisation, de confusion entre la finalité et les moyens, un travail tant personnel que d’équipe sur la considération pour l’humain au sein même de ses pratiques du quotidien se révèle nécessaire, travail nourricier de l’intelligence du singulier, travail dont aucun membre d’une équipe ne peut faire l’économie car une telle intelligence concerne et  peut imprégner la pratique de chacun.

Un tel travail constitue le socle d’une culture d’équipe pluriprofessionnelle de rééducation – réadaptation, socle qui permet d’orienter et d’éclairer l’organisation des soins et des

La formation conjugue tant les apports de connaissances et les précisions conceptuelles que la mise en partage et en mots des expériences, réflexions et représentations des participants. Seront ainsi interrogée les thèmes suivants :

* De quelle intention procède la démarche des professionnels de la réadaptation et à quelle utilité sociale contemporaine répond-elle ? Qu’est-ce que l’esprit de la réadaptation ?

* Qu’est-ce que prendre soin de la personne en l’existence singulière qui est la sienne ?

* Quelles distinctions opérer entre les soins et le soin ?

* Qu’est-ce qu’une démarche soignante porteuse de sens et respectueuse de la personne ?

* Qu’est-ce que la notion de discipline professionnelle ?

* Qu’est-ce qu’une équipe pluriprofessionnelle ? Multi – Pluri – Inter – disciplinaire ?

* Comment les différents soins et pratiques des membres de l’équipe pluriprofessionnelle  s’inscrivent-ils au sein du processus de réadaptation ?

* Comment ce processus de réadaptation s’inscrit-il dans un projet particulier de vie et comment les différents professionnels  peuvent-ils y contribuer ?

* Ces questions qui servent de fondement tant au travail de considération pour l’humain qu’à la compréhension du travail d’équipe de rééducation-réadaptation, seront prolongées par l’identification d’organisation.

 

Ce contenu donné à titre indicatif, sera adapté en fonction de l’analyse préalable des besoins des services et des participants.

Le PIII : des fondements à la pratique

 Le PIII : fondement

Le travail par objectifs : mise au point
– objectifs : quelques bases sur les critères d’un objectif véritable
– des objectifs professionnels aux objectifs pluridisciplinaires
– de la pluridisciplinarité à l’interdisciplinarité : fondements – l’interdisciplinarité et ses valeurs

Le patient (bénéficiaire) au cœur du processus : richesses et difficultés mais aussi valeurs et obligations

Le langage commun comme moyen d’intégration du patient et des bénéficiaires potentiels au processus de réadaptation
Appréhender de façon pluridisciplinaire les composantes du handicap et s’approprier un modèle
– de la CIDIH à la CIF en passant par le PPH ou le SIMH : avantages – limites des outils dans le contexte de l’institution de rééducation-réadaptation
De la réunion de synthèse au PIII : la spécificité du PIII

Le PIII en pratique : aspects méthodologiques
– les préalables à la réunion : clarifications des tâches préparatoires et  des rôles
– la planification des PIII : qui, quand, où… ?
– la dynamique de groupe au cours d’une réunion : fondements – rôles spécifiques de l’animateur, du rédacteur. Repères de base sur les processus en jeu lors d’une réunion
– le suivi

Mises en situations pratiques
–  exercice de mise en situation avec tous les participants  – animation assurée par le formateur (dossier patient fourni par le formateur)
– exercice de mise en situation avec un groupe PIII + un groupe observateur (dossier patient du service ou à partir de PIII déjà réalisés)

Le processus du PIII et son  évaluation
– élaborer en groupe de travail des critères propres d’évaluation des PIII
–  définition des critères – spécificité par service
–  méthodologie d’évaluation

Plan d’action pour l’implantation dans le service
– moyens à mettre en œuvre
–  échéancier
–  définitions des missions et rôles spécifiques

Ce contenu donné à titre indicatif mais adapté en fonction de l’analyse préalable des besoins.