Nos formations ont repris dans le respect des règles sanitaires, n'hésitez pas à nous contacter.

Psychologie de la Relation Thérapeutique : Mieux écouter pour mieux accompagner nos patients

L’activité professionnelle du soignant le met face au corporel, support de la vie psychique, qui demeure marquée par l’angoisse constitutionnelle et son vécu inconscient.

Ainsi, une connaissance du fonctionnement psychique de l’être humain, de son angoisse et des mécanismes de défense qui en découlent semble fondamentale afin de garantir une compréhension et ainsi une meilleure acceptation de l’autre.

Le soin peut, en effet, être vécu d’une manière différente d’un sujet à l’autre. Les soignants seront, de ce fait, sensibilisés à ces différents « fonctionnements » psychiques (névrose, psychose, « états-limites »).

Ensuite, la question de la relation soignant-soigné sera approfondie, notamment en prenant en compte la théorie du transfert, centrée sur les premières relations, et les représentations et liens affectifs qui en découlent, et qui mettent le soignant inconsciemment à une place souvent particulière pour le soigné.

Enfin, un temps de réflexion quant aux situations pratiques « complexes » aura lieu, cela en prenant appui sur les expériences de terrain des équipes rencontrées

La pratique du soignant, une fois mobilisée par cette réflexion sur l’autre mais aussi sur soi-même, peut s’en trouver réaménagée.

 

Ce contenu donné à titre indicatif, sera adapté en fonction de l’analyse préalable des besoins des services et des participants.

Fonctionnement familial et projet personnalisé : repères systémiques dans l’élaboration du projet de réadaptation

Enjeux du fonctionnement familial

–  Le  maintien de l’homéostasie = notion question de survie (équilibre installé et crainte d’aller vers l’inconnu).
–  Place et/ou pouvoir.au sein des membres de la famille,
–  Stabilité dans un fonctionnement (connu de tous donc habituel)
–  La résistance aux changements par un ou plusieurs membres de la famille.

Peur du changement et stratégies d’évitement de l’inconfort.

Eléments déterminants du fonctionnement familial
– Importance du contexte de vie : familial, médical, historique …
– Cycles de vie  et l’impact des changements, transitions et traumatismes.
– Rôles au sein du système: gardien, pourvoyeur, porte-parole, clown, sauveur …et  hiérarchie du pouvoir dans la famille : qui décide ? et comment ?
–  Règles,  mythes et croyances  dans une famille : des freins et des supports
–  Frontières intra-familiales et celles face à l’extérieur : le niveau de protection

Outils techniques d’une approche systémique dans la rencontre avec la famille

– Les questions circulaires : un outil pour interroger les capacités de méta-communication d’une famille
– Les connotations positives.
– L’axe  chronologique : la prise en compte du contexte  d’une histoire dans un instant donné

 

Ce contenu donné à titre indicatif, sera adapté en fonction de l’analyse préalable des besoins des services et des participants.

Techniques avancées de communication thérapeutique (TACT)

Pour atteindre ces objectifs, cette formation s’appuie et développe sur :

  • Des mises au point sur l’importance de l’interaction patient-soignant, la relation d’aide, la pratique de l’écoute active ou encore les principes sous-jacents au modèle biopsychosocial et la manière de les utiliser dans l’entrevue.
  • Un enseignement synthétique de stratégies de communication employées dans différents courants thérapeutiques (Thérapies Cognitivo-Comportementales, thérapies brèves, entretien motivationnel, hypnose conversationnelle, Thérapie d’Acceptation et d’Engagement, etc.)
  • Des moyens pédagogiques variés et d’importants temps de mise en pratique assurant aux participants un apprentissage expérientiel par supervision.

 

Approche pratique:  Communiquer s’apprend en expérimentant : TACT est essentiellement tourné vers la pratique. Un enseignement théorique complémentaire dispensé en e-learning (E-TACT) et balayant plusieurs décennies de littérature scientifique sur la communication sera disponible courant 2020.

Ce contenu donné à titre indicatif, sera adapté en fonction de l’analyse préalable des besoins des services et des participants.

La Relation Thérapeutique: développer ses compétences relationnelles dans le Soin auprès de personnes en situation de handicap

La relation d’aide dans les soins
–  Définitions et caractéristiques de l’entretien en situation de soins
–  Ecouter quoi ? Qui ? Repérer ce qui facilite et ce qui entrave l’écoute de l’autre et la circulation de la parole…
–  Analyser les grandes catégories d’attitudes possibles face à un interlocuteur, en dégager les effets positifs ou négatifs pour l’écoute, etc…
–  La personne en besoin d’aide : ses attentes et ses caractéristiques…
–  Les différents types d’entretien, les situations d’entretien dans l’exercice infirmier au quotidien…

Psychologie du patient hospitalisé
–  Qui est le patient ? Une histoire unique faite d’histoires, la maladie, le handicap une situation de déstabilisation…
– Avoir mal, être mal, être hospitalisé, changement de statut et de rôle, une situation de régression, une situation de soumission…
– Attitudes et contre attitudes à l’égard du patient hospitalisé, les effets de la maladie sur le caractère, la personnalité, sur la famille, sur l’histoire de vie,…

Définition du concept de « relation d’aide »
– La théorie de Carl ROGERS, les implications sous-jacentes, les attitudes à avoir et à éviter, les limites de la relation d’aide, la communication au cours de l’entretien (verbale et non verbale), l’écoute et ses obstacles, les mécanismes de défense, etc.
– L’engagement et implication personnelle
– Les différentes présentations de la relation d’aide et réflexions sur sa pratique professionnelle, sur son rôle et sa fonction,…
– Initiation à l’entretien dans la relation d’aide, de la relation d’aide à la relation thérapeutique, etc. …
– La notion d’empathie, de congruence, de neutralité bienveillante, la centration sur l’autre, la conscience de soi, etc. …

Expérimenter et développer la maîtrise des techniques d’entretien utilisées en relation d’aide
– La communication au cours de l’entretien d’aide : verbale, para verbale, non verbale
– L’apprentissage des techniques de base de l’entretien d’aide : écoute active, observation, reformulation, recadrage, questionnement, l’observation des différents niveaux d’expression, les faits, le ressenti, les émotions, les sensations, la résonance, etc. …
– Schéma de la communication, analyse et compréhension des mécanismes relationnels : les attitudes de Porter.
– Se connaître soi-même pour aller à la rencontre de l’autre, les styles relationnels soignants/soignés, les stratégies de gestion des situations difficiles, la relation d’aide comme communication spécifique

Analyser l’expérience vécue dans la relation d’aide

– Définir des objectifs, un contrat et évaluer l’aide apportée en fonction des résultats et/ou des processus instaurés…
– Aider la personne à ressentir, exprimer ses émotions et faire face aux situations qui en sont à l’origine, aider pourquoi faire, pour qui et pour quelles motivations…
-Les notions d’attachement, de perte, de séparation, de deuils, appliqués au domaine de la santé…
– La correspondance entre émotions de base et besoins, la gestion de ses émotions, l’aide à une personne qui à peur, qui est en colère, qui est triste, etc. …
– Clarifier les notions de toute puissance, impuissance, puissance limitée du soignant face à la souffrance, ç la mort, etc.
– Les limites de la relation d’aide, interroger la bonne distance, les situations stressantes…
– Distinction entre plainte, souffrance et douleur, entre besoin, demande et désir…
– Le transfert et ses effets, le contre transfert, les attitudes bloquantes, etc. …

Le patient nécessite une approche globale
– Corps malade, corps réel et corps imaginaire
– L’entourage du patient, la peur, l’angoisse et la réalité, la crise comme étape de changement, etc. …
– Le nécessaire travail en équipe, l’équipe au travail et l’équipe  en travail, le nécessaire travail en collaboration…Que transmettre à l’équipe après un entretien d’aide, la notion de secret, d’éthique
– Dits, non dits, inter dits, importance de la verbalisation, s’écouter soi-même, apprendre à écouter l’autre, l’empathie, la congruence.

 

Ce contenu donné à titre indicatif, sera adapté en fonction de l’analyse préalable des besoins des services et des participants.

Le toucher comme médiation de la relation

1ère journée :

Travail de réflexion sur la relation que l’on entretient avec le toucher personnellement et professionnellement :

– Les 7 types de toucher et leur impact sur la personne.

– Répercussion d’un toucher de qualité dans le « prendre soin » au quotidien.

– Exercices et mise en pratique.

2ème journée :

Etre présent, savoir se recentrer sur soi et sur l’instant présent :

– Réflexion et travail du toucher pour le temps de la toilette.

– Le toucher conscient,  l’accompagnement des gestes et les portés pour le temps de la toilette et de l’habillage : mise en pratique.

3ème journée :

– Retour sur les difficultés techniques, relationnelles et logistiques.

– Utilisation du toucher prolongé dans les gestes de la toilette (la toilette àdeux gants, travail à deux, exercices et mise en pratique).

 

Ce contenu donné à titre indicatif, sera adapté en fonction de l’analyse préalable des besoins des services et des participants.