Rééducation motrice de l’AVC aujourd’hui : des fondements et recommandations aux pratiques (C. CHAUVIERE)

Bases fondamentales de la rééducation motrice en Neurologie centrale

Rôle fonctionnel des différentes structures encéphaliques et compréhension  des dysfonctionnements moteurs et cognitifs après lésion/ Supports neurophysiologiques de la « récupération » post-lésionnelle/plasticité cérébrale

Les approches thérapeutiques de rééducation du membre supérieur plégique

Thérapeutiques fondées sur les réafférentations sensorielles :

  • Les  thérapies neuro-cognitives et le concept Perfetti : réorganisation des paramètres fondamentaux du mouvement : spatialité, temporalité, intensité ainsi que les interactions entre attention, mémoire, capacité d’imaginer, résolution de problèmes et récupération après lésion cérébrale – comment élaborer et conduire un programme thérapeutique   ?
  • Les  thérapies utilisant le feed-back : utilisation pratique des différents capteurs (capteur myofeedback)
  • La thérapie en miroir: des fondements et indications aux protocoles et à la mise en œuvre pratique

Thérapeutiques fondées sur le mouvement :

  •  Facilitation motrice par l’électrothérapie : des indications aux exemples concrets
  • Mouvements induits par la contrainte (TCI) : du concept de non utilisation apprise aux principes d’élaboration des programmes d’exercices intensifs, répétitifs et orientés

Exercices de préhension selon  Carr et Shepherd : compétences à développer pour une utilisation optimale des capacités (déplacement de  la main, attention, ajustements posturaux, utilisation des infos somato-sensorielles…

La rééducation de la locomotion

Bilan clinique et échelles de mesure : évaluation des déficiences de l’organisation posturale et des membres inférieurs. Analyse de la marche et de la boiterie.

Données sur les apprentissages moteurs influençant la pratique clinique – effets et bénéfices des  différents traitements de rééducation pour améliorer les capacités de marche (les niveaux de preuves et recommandations)

Les approches rééducatives successives visant à améliorer la marche et leurs spécificités :

  •  Bobath (1960) son évolution et le concept Neer 21 (2010) : qu’en faire aujourd’hui ?
  •  Les thérapies contraintes et leurs protocoles pour la marche : systèmes motorisés, systèmes mécanisés robotisés, orthèses mécaniques de marche, tapis roulant, suspension et allègement du poids de corps
  •  Rééducation de la marche et techniques de biofeedback et chaînes instrumentales externes : rééducation de la posture et de l’équilibre, plate-formes, enregistrements vidéo, capteurs de force, de pression, angulaires, myoélectriques…
  •  La marche électrostimulée et SEF

les traitements médicamenteux, chirurgicaux et l’appareillage pour faciliter la marche : choix justifié des orthèses et aides techniques de marche – toxine botulique, blocs neuromoteurs …

Préconisation des situations d’entraînement : acquisitions successives à travailler pour un contrôle de la marche

Présentation de protocoles et paramètres d’entraînement: notion d’intensité (rythme des séances/semaines, paramètres des exercices, nombre de répétitions, durée des séquences, durée de la séance… ) – influence de l’environnement – rôle du réentrainement à l’effort par rapport au déconditionnement

Évaluations et suivi des performances : paramètres à suivre et outils préconisés

Ateliers et activités de groupe :

Situations d’auto-entraînement, indépendance fonctionnelle et qualité de vie – éducation du patient – transmission des informations : livret…

Approches différentielles de la rééducation motrice de l’AVC: des grands concepts classiques aux approches récentes en pratique (M. GROSS – M. LAUDE)

Fondements des Approches Rééducatives Neuro-motrices

  • Organisation du geste simple et mouvement complexe : fonction des différentes structures encéphaliques et incidences potentielles sur le mouvement en cas de déficiences de celles-ci
  • « Récupération » ? : supports neurophysiologiques de la « récupération » et place de la rééducation
  • Les principales approches classiques chez le cérébro-lésé adulte : principes généraux et éléments de validation des techniques de Bobath, Kabat, Perfetti, Brunstromm.

L’approche selon Bobath – le Bobath actualisé selon Ryerson                                                 

  • Analyse des schémas de postures : organisation et évolution du contrôle postural –incidences potentielles des déficiences encéphaliques (système pyramidal et extra-pyramidal) sur la régulation de la posture et du mouvement
  • Détermination des points clefs (à la tête, au membre supérieur et à la ceinture scapulaire, au membre inférieur et au bassin
  • Utilisation différentielle des points de contrôle : visée inhibitrice, visée facilitatrice
  • Application et adaptation aux différents stades de l’évolution du contrôle postural
  • Intégration de l’usage des aide-techniques (Ryerson) dans les exercices thérapeutiques (notions de réalignement)
  • Les bandages spécifiques facilitateurs du contrôle de la marche inférieur usage des « bâtons » de marche

Intégration de la technique de Kabat dans la rééducation neuro-motrice de l’hémiplégie vasculaire   

  • Utilisation pratique des chaînes les plus usitées notamment dans le travail de contrôle du tronc et de dissociation des ceintures
  • Kabat et troubles de la régulation tonique : exemples pratiques en cas d’ataxie, dystonie…
  • Complémentarité des approches de Bobath et Kabat et critères de choix différentiels des deux techniques

Le Concept de Brunstrom                                                                                

  • Fondements du concept et place dans les approches actuelles de la rééducation : ce qu’il faut retenir du concept de Brunstrom : le bilan

 

Le Concept de Perfetti : le B.A BA pratique                              

  • Conception des exercices selon l’évolution de la pathologie
    • Exercices de la chaîne de déambulation
    • Exercices de la chaîne de préhension
  • Le « Perfetti du pauvre » : exploitation du concept avec des outils alternatifs à ceux préconisés par la méthode
  • Indications et limites

Focus d’actualité sur :

  • Les stratégies médicamenteuses de contrôle de la spasticité
  • Les options de stabilisation du membre supérieur parétique
  • Les aides techniques à la marche

Les approches récentes en rééducation neuro-motrices :

  • La rééducation par contrainte induite au membre supérieur et inférieur (immobilisation, robotisation)
  • La marche en suspension
  • Les thérapies par imagerie mentale : un exemple, la thérapie en miroir

Ecrivez nous

Une question ? Une demande particulière ? Un devis ? Ecrivez nous, nous vous répondons dans les 24h!

Vous préférez appeler ? 03 89 54 94 34