Nos formations ont repris dans le respect des règles sanitaires, n'hésitez pas à nous contacter.

Contrôle moteur et fonction d’équilibration en kinésithérapie : application en rééducation neurologique, gériatrique et dans la douleur chronique

Partie I : Elaboration de la commande motrice : comprendre les différentes étapes pour mieux cibler les déficiences.

–       Système sensoriel : identifier les compensations lors d’une déficience de la fonction d’équilibration.
–       Intention d’action et déficiences cognitivo-thymiques.
–       Planification motrice : les anticipations posturales lentes dans les mouvements complexes. Evaluation et rééducation.
–       Programmation motrice : contrôle moteur réactif et proactif (Anticipations posturales rapides : ajustements posturaux anticipés). Evaluation et rééducation.
–       Exécution du mouvement au niveau myo-articulaire. Evaluation et rééducation.

 

Partie II : Diagnostic différentiel lors d’une plainte de type ‘’  INSTABILITE ‘’

Algorithme décisionnel pour le management des instabilités.

 

Partie III : Quelle organisation de séance pour optimiser l’apprentissage moteur ?

Analyser les facteurs extrinsèques à moduler pour optimiser l’efficacité d’une séance.

 

Partie IV : Apports des techniques cognitives de rééducation.

–       Imagerie motrice explicite ou implicite pour la rééducation des troubles de la planification.
–       Centralisation de la douleur (chronique) et intérêt des techniques cognitives.

Evaluation et stratégies de rééducation des troubles de l’équilibre

Cette formation à la fois théorique mais avant tout basée sur des exercices pratiques, permettra à l’ensemble des stagiaires d’adapter au mieux leur prise en charge de patients présentant des troubles de l’équilibre.

 

    • Rappels et notions d’équilibre, de maintien postural et d’équilibration. Structures intervenant dans le maintien postural et données générales de physiologie : équilibration – fonctions sensorimotrice – équilibre et fonction cognitive – ontogénèse de l’équilibre et déductions thérapeutiques – stratégies et importance de la stabilisation du regard.

 

    • Temps de l’examen de l’équilibre – tests de référence : évaluation de la performance d’équilibre – risque de chute – évaluation du poids de chaque entrée sensorielle.

 

    • Prise en charge thérapeutique : principes et familles d’exercices – plans instables : indications et limites.

 

    • Techniques cognitives et rééducation de l’équilibre : technologies modernesPlate-forme de stabilométrie, Equitest, les indices d’ancrage, les fonctions d’inter corrélation, etc..) tant au niveau de l’examen de la fonction d’équilibration que dans son traitement

 

    • Déclinaisons concrètes et pratiques en gériatrie et dans le cadre des affections neurologiques : Des outils, méthodes, modalités, exercices sont envisagés pour renforcer les compétences du kinésithérapeute.

Rééducation des vertiges et troubles de l’équilibre d’origine vestibulaire

A travers des rappels théoriques et des applications pratiques, ce stage vous permettra de reprendre l’ensemble des bases de l’appareil vestibulaire, étudier le bilan afin de pouvoir l’appliquer sur des cas cliniques.

 

  • Rappels des éléments fondamentaux de l’anatomie du système vestibulaire – système d’équilibration – physiologie et physiopathologie de l’ensemble du système – définition et rappels des vertiges.

 

  • Examens pratiques en ORL et classification des différentes pathologies vertigineuses : interrogatoire – examens et stimulations visuelles – examens et mouvements oculaires

 

  • La rééducation vestibulaire : entrées sensorielles – pathologies associées – matériel utilisé

 

  • Bilan pré-thérapeutique – médicaments

 

Protocoles à la pratique : traitement par fauteuil rotatoire – optocinétique – VPPB – des autres vertiges positionnels.